Etat du GPS:

Un drone pour secourir les migrants

Secourir les migrants à l'aide d'un drone. SAR - Les secours et la recherche en mer avec un drone lancé depuis un bateau avec vision nocturne

Drone avec vision nocturne, lancé depuis le bateau des secours

Une traversĂ©e pĂ©rilleuse dans l’obscuritĂ© de la nuit

L’OdyssĂ©e des migrants vers l’Europe de l’ouest passe le plus souvent  par une traversĂ©e de la mer ÉgĂ©e entre la Turquie et la Grèce.

Celle-ci constitue, sans aucun doute, l’Ă©tape la plus dangereuse du long pĂ©riple de ces migrants et le nombre croissant de victimes, rapportĂ© rĂ©gulièrement par les mĂ©dias, vient confirmer le caractère pĂ©rilleux et extrĂŞmement hasardeux de cette aventure.

Les embarcations de fortune utilisées par les migrants sont inadaptées, toujours dépourvues de feux de navigation et traversent des routes empruntées quotidiennement par de nombreux cargos et ferries dont les radars ne peuvent repérer les modestes navires.

Le risque de collision est donc omniprĂ©sent et les vieux moteurs qui Ă©quipent ces bateaux risquent de rendre l’âme Ă  tout moment. Une telle embarcation, lorsqu’elle se retrouve en mer sans moteur, est abandonnĂ©e Ă  la merci des vagues et du courant. Le risque de chavirage ou de collision est alors Ă  son paroxysme.

La plupart de ces migrants ne savent pas nager, certains sont malades ou invalides, d’autres trop âgĂ©s ou trop jeunes. Les plus chanceux sont en gĂ©nĂ©ral Ă©quipĂ©s de gilets de sauvetage de mauvaise qualitĂ© et très souvent inadaptĂ©s Ă  leur taille (trop larges ou mal attachĂ©s). Les moins fortunĂ©s ne disposent d’aucun Ă©quipement d’aide Ă  la flottaison.

La grande majoritĂ© des traversĂ©es ont lieu durant la nuit, ce qui rend l’opĂ©ration d’autant plus aventureuse dĂ» Ă  l’absence de lumière et au manque total de visibilitĂ©.

Les migrants ne voient pas la direction de leur bateau ni de combien les fait dĂ©river le courant. Ils sont d’ailleurs eux-mĂŞmes invisibles pour les autres navires qui croisent dans la rĂ©gion.

Il est donc impossible pour ces derniers de les Ă©viter et mĂŞme de leur porter secours s’ils venaient Ă  chavirer.

 

Un drone d’observation afin de prĂ©venir les secours

Notre drone OnyxStar FOX-C8 XT, Ă©quipĂ© d’une nacelle gyrostabilisĂ©e comportant deux camĂ©ras avec zoom, l’une HD pour le jour, l’autre thermique pour voir la nuit, est un outil indispensable aux sauveteurs grecs qui sont en alerte permanente sur les plages en face de la Turquie depuis de nombreux mois dĂ©jĂ .

Drone SAR pour les secours en mer

Drone SAR prêt à décoller pour une mission de secours en mer

C’est pour dĂ©montrer ses grandes capacitĂ©s et pour aider aux recherches qu’une Ă©quipe d’AltiGator a opĂ©rĂ© aux cotĂ©s des sauveteurs de l’Ă©quipe de secours grecque (Hellenic Rescue Team) sur l’Ă®le de Kos.

A une hauteur de vol de 50 Ă  100 mètres du sol, notre drone OnyxStar FOX-C8 XT dispose d’un point de vue imprenable sur la plage ainsi que sur le passage de la mer ÉgĂ©e sĂ©parant les Ă®les grecques de la Turquie, qu’empruntent les migrants.

Le zoom 30X de notre camĂ©ra HD embarquĂ©e permet aux sauveteurs de bien situer les cargos et autres bateaux des gardes cĂ´tes, qui utilisent des feux de navigation et qui sillonnent dans le mince bras de mer entre l’Ă®le de Kos et les cĂ´tes Turques.

L’opĂ©rateur de la camĂ©ra la pilote sur 360 degrĂ©s, ce qui lui permet de scruter aisĂ©ment une grande partie de la mer.

Le basculement entre la camĂ©ra thermique et la camĂ©ra HD se fait instantanĂ©ment, par simple pression d’un bouton sur la console.

Le poste de pilotage permet tout aussi facilement de passer en mode couleurs ou mode inversĂ©, ce qui donne la possibilitĂ© de mieux distinguer les diffĂ©rences de tempĂ©rature de ce que l’on observe dans certaines situations.

Les mouvements de la caméra sur deux axes ainsi que le zoom s’opèrent avec une seule main via un manche (joystick). La mise au point est automatique mais peut basculer en manuel si nécessaire et toujours depuis le poste de commande de la caméra au sol.

Un balayage de la mer avec la camĂ©ra thermique permet de repĂ©rer rapidement les Ă©ventuels bateaux de migrants, aussi petits et sombres soient-ils, alors qu’ils sont encore au milieu du dĂ©troit.

La camĂ©ra infrarouge donne la possibilitĂ© de voir la direction prise par ces bateaux, s’ils continuent Ă  avancer ou non (avarie moteur ou autre problème technique) ainsi que de dĂ©celer un Ă©ventuel chavirage ou un homme Ă  la mer.

 

Diriger les secours et leur faire gagner du temps

DĂ©collage de notre drone Ă  vision nocturne pour patrouiller sur la plage Ă  la recherche de bateaux de migrants

DĂ©collage de notre drone Ă  vision nocturne pour patrouiller sur la plage Ă  la recherche de bateau de migrants

Avoir une vue imprenable sur la mer depuis un point culminant Ă  plusieurs dizaines de mètres de hauteur permet de dĂ©tecter rapidement tout arrivage d’embarcation de migrants.

Les images qui sont enregistrĂ©es Ă  bord de notre drone OnyxStar FOX-C8 XT sont aussi retransmises en temps rĂ©el vers le sol sur plusieurs Ă©crans reliĂ©s au poste de commandement de l’Ă©quipe de secours grecque (Hellenic Rescue Team).

Selon le cas, les secouristes peuvent intervenir eux mêmes à bord de leur vedette rapide, prévenir les garde-côtes grecs ou encore les vaisseaux de Frontex.

Le but est de rĂ©duire au maximum le temps de rĂ©action des secours en cas d’incident afin de venir en aide aux migrants en difficultĂ© dans les plus brefs dĂ©lais.

Le risque d’hypothermie est en effet très grand lorsqu’on est dans l’eau et les tempĂ©ratures nocturnes de la mer font qu’il suffit parfois de quelques dizaines de minutes pour en subir les consĂ©quences. Ce temps est encore plus court lorsque les naufragĂ©s sont malades, Ă©puisĂ©s ou encore très jeunes.

 

Patrouiller en drone durant des heures dans la nuit

Par vols d’une durĂ©e d’environ une demi-heure notre drone OnyxStar FOX-C8 XT est capable d’atterrir et de redĂ©coller en moins d’une minute, après avoir remplacĂ© ses batteries, et de patrouiller ainsi durant toute la nuit.

Un soutien précieux pour les équipes des secours, notre drone décolle pour une nouvelle mission de surveillance des côtes

Un soutien précieux pour les équipes des secours, notre drone décolle pour une nouvelle mission de surveillance des côtes

Lorsque la situation le demande, plusieurs drones peuvent être utilisés, soit en alternance, soit à différents endroits stratégiques de la plage.

L’Ă©quipe opĂ©rationnelle au sol se compose en gĂ©nĂ©ral du pilote et de l’opĂ©rateur de la camĂ©ra avec Ă©ventuellement un ou deux assistants, selon l’organisation. Elle reste en liaison permanente avec le poste de commandement des secours qui alertera les garde-cĂ´tes ou les bateaux opĂ©rant pour Frontex en cas de besoin.

Ceci leur permet de patrouiller ailleurs pendant ce temps et de couvrir ainsi une zone aussi importante que nécessaire.

 

Drone lancé depuis un bateau

Drone embarqué sur un bateau pour aider les secours en mer

Drone embarqué sur un bateau pour aider les secours en mer

Grâce à son mode bateau, notre drone OnyxStar FOX-C8 XT est capable de décoller depuis un vaisseau des garde-côtes ou de Frontex.

OpĂ©rationnel en quelques minutes, le drone donne Ă  l’Ă©quipage du bateau de secours cette vue d’hĂ©licoptère, tellement utile pour repĂ©rer les bateaux en dĂ©tresse.

ĂŠtre capable de voir derrière un rocher, se rapprocher de la plage ou simplement pouvoir inspecter derrière un grand bateau, permet aux sauveteurs d’avoir une vue d’ensemble de la situation tout en limitant les risques.

Ceci se fait très rapidement et sans impliquer de se déplacer vers un endroit qui pourrait représenter un danger pour eux.

En cas de besoin, le drone est capable de retourner lui même sur le bateau, grâce à une balise GPS embarquée.

Son pilote n’a qu’un bouton Ă  enclencher pour demander Ă  l’aĂ©ronef de regagner automatiquement le pont du bateau. Cette fonctionnalitĂ© est particulièrement utile Ă©tant donnĂ© que mĂŞme arrĂŞtĂ©, un bateau se dĂ©place toujours sur l’eau.

 

Un bateau de migrants repéré et secouru durant notre opération de surveillance par drone

Grâce aux images capturĂ©es par la camĂ©ra thermique de notre drone, les membres de l’Ă©quipe de secours de l’Hellenic Rescue Team de Kos ont repĂ©rĂ© l’approche d’une embarcation de migrants dans la nuit.

A l’arrivĂ©e du bateau ont dĂ©barquĂ©, parmi les autres migrants, une femme invalide ainsi que plusieurs bĂ©bĂ©s.

Les secouristes ont alerté les garde-côtes qui ont immédiatement pris en charge les réfugiés.

 

La vision nocturne de notre drone permet de facilement distinguer un bateau

La vision nocturne de notre drone permet de facilement distinguer un bateau

 

 

 

Voir aussi: Les drones en appui aérien pour le sauvetage en mer